Essayez De Ne Pas Rire Impossible Shontelle

L'aventure "Nouvelle Star" s'est terminée pour lui hier, à l'issue des huitièmes de finale. Les téléspectateurs du télé-crochet de D8, animé par Benjamin Castaldi et produit par FremantleMedia France, ont en effet éliminé Micka, à l'issue des huitièmes de finale. Quelques heures après ce départ, puremedias.com s'est entretenu avec le chanteur pour évoquer son parcours contrasté dans l'aventure ainsi que l'ambiance en coulisses, notamment vis-à-vis de l'ultra-favorite Emji.

À lire aussi

TV

Audiences "20 Heures" : TF1 sèchement battue par France 2

Cinéma

"Vaste cathédrale de gêne" : "Libération" étrille les César

Cinéma

"Ghostland" : L'une des stars du film avec Mylène Farmer, défigurée sur le...

Propos recueillis par Kevin Boucher.

puremedias.com : Comment te sens-tu, quelques heures après l'élimination ?
Micka : Je commence à réaliser le parcours et tout ce que j'ai vécu...

"Personne n'est à l'abri, personne n'est intouchable"

Tu t'étais préparé à partir ?
On essaye toujours de s'y préparer un petit peu parce qu'on ne sait jamais ce qui peut se passer. J'avais une petite idée dans la tête, une petite pensée pour la sortie. On ne sait jamais... Personne n'est à l'abri, personne n'est intouchable. Même avec des bleus, on peut très bien sortir de l'aventure. Il y a toujours un suspense, on ne sait pas ce qui peut se passer.

Tu as discuté avec les jurés après l'émission ?
Oui, on a un peu parlé, surtout avec André Manoukian parce qu'il m'aimait bien. (Rires) Ca m'a fait plaisir de leur parler "normalement" car, dans ma tête, j'étais sorti donc je n'étais plus dans l'aventure.

"Yarol Poupaud n'aimait pas 'Impossible', ça ne m'a pas aidé"

Hier, le public t'a imposé "Impossible" de Shontelle. Tu étais content de ce choix ?
Oui, j'étais content. Après, ce n'était pas le titre que j'attendais vraiment parce que j'avais eu beaucoup d'échos sur "I Can't Stand the Rain", que j'avais aussi fait au théâtre. Après, ce sont des chansons que j'avais choisi de faire avant donc j'étais content.

Et l'erreur au théâtre sur "Impossible" t'a mis une pression supplémentaire pour le prime d'hier ?
Non parce qu'au théâtre, c'était surtout au niveau du piano. Là, je savais que j'avais tous les musiciens derrière et que je n'étais pas au piano. J'avais confiance et j'ai profité à fond du moment.

Le jury a été divisé, entre des compliments de Sinclair, Elodie Frégé et André Manoukian et un rouge de Yarol Poupaud.
Je pense que Yarol n'aimait pas la chanson au départ. Ca ne m'a pas forcément aidé ! (Rires) Il avait ses raisons, je respecte son choix. Et le rouge du public, ça ne m'a pas fait de bien parce que cette chanson, je la chantais vraiment pour le public. De voir que ça ne leur avait pas plu plus que ça, j'étais déçu de moi.

"Je suis habitué aux rouges !"

Ca ne t'a pas démotivé sur le deuxième titre ?
Non, j'étais reboosté à fond parce que je voulais avoir le plus de bleus possibles et surtout me faire plaisir au maximum, kiffer ma prestation. J'étais vraiment en mode "kiffe à fond et profite du moment".

Sur la deuxième prestation, justement, le bilan a été totalement inverse : bleus de Yarol et du public, rouges d'André, Elodie et Sinclair !
Oui, c'était complètement l'inverse. Après, je suis habitué aux rouges donc j'ai arrêté de comprendre ! (Rires) Ce que Yarol m'a reproché sur la première chanson, c'est ce qu'il a apprécié sur la deuxième. On a beaucoup parlé après coup avec le jury de "Stand By Me" et ils ne s'attendaient pas à une reprise comme ça. Ca ne leur a pas plu, c'est comme ça. Mais ça a plu au public et, pour moi, c'était un peu le principal parce que c'est le public qui vote.

Tu te dis "habitué aux rouges". Ce n'est pas démotivant ?
Quand je suis arrivé la semaine dernière, dans ma tête, c'était du bleu ou rien. Et le fait de les avoir eus, ça m'a vraiment reboosté à fond et redonné la pêche.

"Ceux qui pensent être les plus forts, on les remet à leur place"

Tu as un pronostic pour la finale ?
Pour moi, c'est Mathieu.

Les internautes, eux, semblent plébisciter Emji. Vous en discutez en coulisses ?
Non, pas du tout. On est dans notre bulle et les réseaux sociaux, on n'en parle pas ou très peu parce qu'on n'est pas là pour se vanter ou quoi. Evidemment, on s'envoie de petites vannes de temps en temps mais il n'y a pas du tout d'effet de "Je suis le plus fort, je suis la plus forte". Ceux qui pensent ça, on les remet à leur place. (Rires)

La semaine dernière, Maëva nous expliquait qu'il était impossible de gagner face à Emji. Toi, tu croyais en une possible victoire ?
Evidemment. On a toujours cet espoir de pouvoir gagner "Nouvelle Star". Et, pour moi, dans ma tête, ce n'était pas du tout Emji la favorite, même si tout le monde le dit. Après, il y a beaucoup de gens qui sont derrière elle mais, dans ma tête, ce n'était pas comme ça. J'étais vraiment dans mon aventure, je profitais de chaque moment et je ne me montais pas le cerveau pour ça.

mercredi 13 novembre 2013 16:01

James Arthur : "J'ai �t� assez choqu� par l'ampleur que prenaient mes tweets"

L'an dernier, James Arthur est devenu le neuvi�me gagnant du t�l�-crochet britannique "The X Factor". A la surprise g�n�rale, son premier single "Impossible" a cartonn� dans l'Europe enti�re et il a sorti il y a quelques jours son premier opus �ponyme. A l'occasion de son passage � Paris, Pure Charts a discut� avec le chanteur de son parcours, son franc-parler, du succ�s de "Impossible" ou encore du clip de "Wrecking Ball" de Miley Cyrus. Entretien.


partages

Cr�dits photo : DR
Propos recueillis par Charles Decant.

Il y a un peu plus d'un an, tu faisais tes premiers pas sur le plateau du "X Factor" britannique. Un an plus tard, te voil� � Paris pour promouvoir ta musique... !
Ca fait un sacr� contraste ! Ma vie a chang� en douze mois. J'�tais tr�s pauvre, je n'avais pas d'argent, et aujourd'hui je partage ma musique avec le public, je suis � Paris pour en parler... C'est un r�ve, s�rieusement. J'essaie de rester concentr�, de travailler dur, d'�tre disciplin� et j'esp�re que le r�ve ne s'arr�tera pas !

Avant de participer � l'�mission, tu faisais d�j� de la musique depuis longtemps, en solo ou avec plusieurs groupes. Tu as toujours gard� la foi ?
Oui, absolument. Au fond de moi, j'ai toujours cru en mon talent, en mes capacit�s. C'est important de croire en soi, m�me si on a l'impression que rien n'arrivera. Il faut rester positif et essayer de faire entendre sa musique, peu importe comment. Aujourd'hui, heureusement, il y a plein de fa�ons de le faire, internet est tr�s puissant pour faire d�couvrir ses titres. J'ai travaill� dur. J'ai failli abandonner une fois ou deux, mais je n'aurais jamais pu tourner le dos � la musique.

� On m'a envoy� quelques soutien-gorges �

Tu as fait partie de plusieurs groupes, et aujourd'hui tu es en solo... Tu te sentais plus � l'aise entour� ?
Je suis plus � l'aise avec un groupe, oui. C'est assez diff�rent d'�tre seul � d�fendre sa musique, d'autant que je suis un musicien et que je suis toujours entour� de musiciens. Mais le plus important, c'est de pouvoir se produire sur sc�ne.

Qu'est-ce qui t'est arriv� de plus fou sur sc�ne ?
On m'a envoy� quelques soutien-gorges ! C'�tait... bizarre !

Regardez le clip "Impossible" de James Arthur :



Parlons de ton single "Impossible". Il est sorti au moment de ta victoire dans "The X Factor" et tu n'as donc pas vraiment eu ton mot � dire dans ce choix...
C'est vrai. "Impossible" n'a pas vraiment de genre musical d�fini, ce qui �tait plut�t une bonne chose en fait. Ca n'a pas donn� d'id�e tr�s claire au public de la direction que j'allais prendre avec mon premier album. Maintenant que mon nouveau single est sorti, "You're Nobody 'Til Somebody Loves You" est sorti, les gens peuvent se rendre compte que je suis assez versatile comme artiste. C'est tr�s important.

Pourquoi "Impossible" a-t-elle aussi bien march� ? C'est la premi�re fois que le tout premier single d'un gagnant de t�l�-crochet s'exporte � ce point... !
Je ne sais pas trop. J'essaie de ne pas trop faire attention aux chiffres ou aux statistiques, pour ne pas prendre la grosse t�te ! C'est incroyable en tout cas, je suis conscient de la chance que j'ai. Il faut dire que "Impossible" est une superbe chanson, �crite par une fille qui s'appelle Ina Wroldsen. C'est une super auteure. Il y a une m�lodie un peu scandinave l�-dedans. C'est tr�s europ�en. J'ai ador� cette m�lodie, et j'ai fait de mon mieux pour interpr�ter ce titre au mieux, et les gens ont ressenti une connexion avec ma version, ce qui est g�nial.

Tu as parl� avec Ina ou avec Shontelle, qui chantait la version originale, depuis la sortie du single ?
Je n'ai pas parl� � Shontelle, non. Je crois qu'elle est tr�s occup�e. Mais j'ai travaill� avec Ina sur un autre titre qui figure sur mon album. On s'entend tr�s bien !

Tu lui as fait gagner �norm�ment d'argent, en m�me temps... !
Je crois que c'est elle qui m'a fait gagner de l'argent, honn�tement ! (Rires)

Cr�dits photo : DR
Tu parlais de ne pas prendre la grosse t�te... C'est quelque chose qui te fait peur ? Tu t'es dit, au d�but de l'aventure "The X Factor', qu'il ne fallait surtout pas te laisser embarquer l�-dedans ?
Absolument, oui, � 1000%. Ma vie avant tout �a a �t� un vrai cadeau en fait. Le fait de ne pas avoir d'argent, de venir d'une famille modeste, �a me rappelle toujours d'o� je viens, m�me quand je r�ussis des choses formidables. A chaque fois que je me laisse un peu emporter, je reviens rapidement sur terre. Je mange, je dors, je respire, comme tous les autres �tres humains, je ne suis pas sp�cial. Ce que je fais, c'est donner aux autres une fa�on de se sentir proche de moi, j'essaie de donner le bon exemple tout en restant moi-m�me. Je ne suis pas parfait.

� Apr�s X Factor, j'�tais compl�tement paum� �

Quand tu t'es retrouv� vraiment nez-�-nez avec cette r�alit�, ce business, est-ce que c'�tait plus difficile de garder les pieds sur terre que ce que tu pensais ?
Oui. Quand j'ai gagn� "The X Factor", j'�tais vraiment sous le choc. Les mois qui ont suivi �taient assez bizarres. Je crois que j'ai fait une crise d'�puisement, j'�tais compl�tement paum�, je ne comprenais pas ce qui se passait autour de moi. C'�tait un changement �norme pour moi. Il a donc fallu que j'arr�te tout pendant quelques jours pour me retrouver. Mais je suis quelqu'un de positif, j'ai essay� de le rester.

L'an dernier, quand tu as parl� pour la premi�re fois de ton album, tu disais que tu �crirais chacun des titres. C'est un d�fi que tu as r�ussi � relever ?
Oui, j'ai �crit sur chaque titre, ou co-�crit au moins sur quelques titres. Mais quand tu co-�cris avec Emeli Sande ou Naughty Boy, qui sont deux �normes stars que j'admire �norm�ment, il n'est pas question de refuser juste pour dire fi�rement que tu as tout �crit toi-m�me.

Ton deuxi�me single s'appelle "You're Nobody 'Til Somebody Loves You", et c'est qui a la lourde t�che de pr�senter ton "vrai" son au public. Il y a eu beaucoup de discussions pour choisir le bon single ?
En fait, non ! Pas du tout ! Ce n'�tait pas �vident au d�but, en tout cas pas pour moi. C'est l'un des premiers titres que j'ai �crits quand on a commenc� � travailler sur cet album. Et c'est vrai que le titre me semblait puissant, mais on en �crivait tellement ! Et les semaines ont pass�, et tout le monde disait sans cesse que c'�tait une �vidence, qu'il fallait que ce soit le premier single pour montrer mon univers.

Est-ce que, au del� du message premier du titre, on peut lire ce single comme une version de ta vie ? Tu n'�tais personne et aujourd'hui, tu as tous ces fans et tu es quelqu'un ?
Oui, on peut le prendre comme �a, et de plusieurs fa�ons d'ailleurs. Cette personne qui t'aime, �a peut aussi �tre toi. Il faut t'aimer pour que tu sois heureux et que tu sois quelqu'un.

Regardez le clip de "You're Nobody 'Til Somebody Loves You" de James Arthur :



Ces derniers mois, tu as d� r�aliser que toutes tes opinions faisaient les gros titres. Tu as �t� surpris de voir l'ampleur que prenaient tes tweets ou la plus petite d�claration ?
Oui, j'ai �t� assez choqu�, c'est vrai...

� Aujourd'hui, je dis ce que je pense �

Du coup, maintenant qu'on te demande ton avis, tu y r�fl�chis � deux fois ?
C'est compliqu� en fait. Parce que tu ne peux pas aller faire une interview et faire une liste avant de commencer de tout ce que tu ne peux pas dire... Sinon tu deviens fou ! J'ai essay�, apr�s tout ce qui s'est pass� au d�but, mais au final je pr�f�re �tre moi-m�me et dire ce que je pense, sinon je ne veux pas du tout appr�cier ce m�tier. Donc aujourd'hui, je dis ce que je pense.

Avant que le single ne sorte, tu t'�tais pr�par� � l'�chec ?
Non. Ce n'est pas un bon �tat d'esprit. Mon ambition, c'est de vivre de ma musique. J'y suis parvenu et je ne compte pas m'arr�ter l�. Je crois en ma musique, je crois en mon art et en mon produit. Donc je crois que �a va marcher.

Tu as tweet� il y a quelques semaines que tu �tais tomb� amoureux de Miley Cyrus apr�s avoir vu le clip de "Wrecking Ball"... Tu penses quoi de la pol�mique qui a entour� ce clip ?
Je trouve que c'est idiot, cette pol�mique. Miley Cyrus peut faire ce qu'elle veut ! Je comprends que les fans qui la suivent depuis "Hannah Montana" soient un peu choqu�s. De la voir nue sur une boule de d�molition, je peux le concevoir. Mais c'est une artiste et elle s'exprime. On a tous un corps, on se met tous nus dans l'intimit�. L�, c'est son art, c'est son truc !

� Si j'avais un corps comme Miley Cyrus, je ferais aussi un clip nu �

Tu tournerais un clip nu ?
Peut-�tre apr�s avoir pass� un peu plus de temps au sport ! (Rires) Si j'avais un corps comme elle, je le ferais !

On sait tout, parce qu'on est cyniques, qu'il y a du marketing l�-dessous. Elle ne se d�shabille pas enti�rement uniquement parce qu'elle a envie d'�tre nue... Si ?
Tu penses qu'on l'a forc�e ?

Non, mais outre le c�t� artistique, il y a vraisemblablement une part d'elle qui voulait choquer, attirer l'attention...
Peut-�tre, c'est vrai. Mais tu trouves que le clip est bon ?

Personnellement, je le trouve tr�s bien sans les sc�nes de nu... L'�motion est plus �vidente. Et le l�chage de masse n'�tait sans doute pas n�cessaire...
Oui, peut-�tre. C'est s�r que je ne voudrais pas que ma fille le fasse. (Rires) Je n'ai pas vraiment d'avis, en fait. Mais elle est canon dans le clip.

Tu penses qu'il faut choquer, au moins un peu, pour vendre ?
Oui, sans doute. Mais pas si la musique est assez bonne, pas forc�ment...

Tu veux donc dire que celle de Miley n'est pas assez bonne ?
Non, pas du tout ! (Rires) Je pense que le titre est g�nial. Et c'est pour �a que �a marche. Si elle avait sorti ce clip avec un titre merdique, sa carri�re aurait pu en prendre un coup. Elle a pris un vrai risque. Et �a cartonne, elle bat des records sur YouTube ! Elle touche les gens, et les gens parlent d'elle ! Moi, �videmment, je ne ferai jamais un clip comme �a...

Charles DECANT

Categories: 1

0 Replies to “Essayez De Ne Pas Rire Impossible Shontelle”

Leave a comment

L'indirizzo email non verrà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *